VIDÉOS        QUIZ       
VIDÉOS        QUIZ          MEMBRE
LNH
  
NFL
  
MLB
NBA
FINAL
9
31
    
photo

MON SUPER-HÉROS DEREK AUCOIN NOUS A QUITTÉS

La route du pardon vient de prendre un autre tournant, un 180 degrés... Le dernier appel que tu m'as passé restera à jamais gravé dans ma mémoire. Celui-ci date de 10 mois environ. Avec ta voix plus douce, je me souviens d'ailleurs à quel point tu sonnais fort lors de nos enregistrements de 2 Balles-2 Prises. Une voix qui porte, qui atteignait et interpellait les gens aussitôt que tu l'employais pour livrer un message. Peu importe le message, tous les conduits auditifs s'ouvraient automatiquement lorsque toi, le grand 66, t'exclamais.

On n'a pas eu la chance de dialoguer à nouveau à cause de moi. Parce que je me suis renfermé dans un h*stie de cocon. Je me suis caché de tout ce qui avait un lien avec le baseball, dont l'un de mes plus grands amis sur la planète soit toi, Derek. Je ne souhaite pas revenir dresser un portrait "du pourquoi du comment" j'ai disparu des ondes "baseball" pendant près d'un an puisque je l'ai indiqué clairement lors des derniers temps. I'm back à jamais, c'est ça l'important aujourd'hui!


On s'est connu grâce à notre plus grande passion commune, le BASEBALL. Donc grâce à ce sport céleste, j'ai eu la chance de développer une sincère amitié, où l'on s'appelait trois ou quatre fois par jour afin de jaser de nous, la vie, nos familles et le baseball. On a travaillé ensemble dans le merveilleux monde du baseball, on a fait plusieurs trucs ensemble, en équipe. Tu m'as présenté à une tonne d'individus gravitant dans le baseball... mais surtout, tu m'as impressionné avec ta grande classe.

Tu attirais les humains avec cette classe, cette générosité, cette bonté et cette force. Un guerrier fort, loyal et TRÈS humble, qui a dansé avec cette tumeur pendant plus d'un an. Jamais de "pourquoi moi", non. Le grand numéro 66 a plutôt remercié la vie en livrant un message de gratitude envers elle. Ton grand sourire éclatant était toujours affiché à ton visage. Ton grand positivisme rayonnait partout, jusqu'ici, en Abitibi.

À mes yeux, tu étais le mari, le papa, l'homme et le super-héros parfait. J'ai eu la chance de vous côtoyer, Isabelle, Dawson et toi, puis chaque fois, je ressortais de nos moments intimes plus fort, plus grand et plus "mature". Je me souviens des enfants que tu entraînais à l'école de Dawson, où tu m'as amené un moment donné afin de les rencontrer et ceux-ci, malgré ta prestance, t'admiraient tellement. Tu savais tout faire briller autour de toi.

Sur cette photo-ci, lors de la première édition de La Fête du baseball, tu me rendais hommage... je me souviens exactement des mots que tu as déposés. MERCI!

image

Un autre détail qui m'a marqué : l'achat de cartes de baseball à L'Entrepôt du Baseball. Un moment, alors qu'on donnait une clinique à mon lanceur Freddo, tu en as acheté et je t'ai demandé la raison. Tu m'as dit que tu octroyais une carte aux enfants lorsque l'un d'eux réalisait une belle chose pendant les cliniques que tu offrais aussi généreusement. Encore là, tu étais le super-héros de ces enfants-là!

L'un des moments marquants de notre amitié : quand tu m'as annoncé ta tumeur... Tu m'as indiqué ne pas savoir comment me l'annoncer puisque tu redoutais, en quelque sorte, ma réaction à cause de mon anxiété. Tu voulais éviter une crise de panique majeure, pour mon bien. Mais sache que tu as su exactement gérer la situation et l'anxiété qui m'a envahi lors de cet instant. Un autre moment gravé dans mon encéphale.

Depuis le mois de février dernier, à mes yeux, j'ai le sentiment d'avoir agi avec le côté sombre de moi-même en coupant des liens avec certaines personnes importantes. Quelques-uns pour éviter le baseball pendant que je gérais une crise d'anxiété majeure et "invisible"... Mais depuis un peu plus d'un mois, j'ai emprunté le chemin du pardon, ma boule anxieuse a diminué, je reviens dans NOTRE sport... et tu sais quoi? Il y a BEAUCOUP de toi dans ce retour en force.



Le Frère André était important à tes yeux. Puis, pour ma part, c'est le Frère Derek qui me guidera et m'accompagnera pour le restant de mes jours. Je te rendrai hommage aux meilleures de mes capacités. Et lorsque je devrai être ramené à l'ordre, je compte sur toi pour me botter l'cul puisque tu es le plus vrai que j'ai rencontré à travers les 40 dernières années.

Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai (merci, Cabrel). Parce que les "je t'aime", Derek n'avait pas peur de ça, croyez-moi!

Toutes mes pensées se dirigent vers Isabelle et Dawson. Mon amour est grandiose et elle vous accompagne dans cette épreuve, où un homme exemplaire de 50 ans a quitté cette sphère beaucoup trop rapidement.

2020........ OUFFF! Je n'ai plus de mot.....
JEFF DROUIN
27 DÉCEMBRE 2020  (12H49)
marqueur.com
Vous ne connaissez pas encore Marqueur.com ? Ce site offre depuis 2002 des outils pour la gestion de vos ligues et de vos pools, des statistiques complètes sur les sports professionnels, des jeux et bien plus... et vous savez quoi, tout est 100% gratuit!
En vedette