VIDÉOS        QUIZ       
VIDÉOS        QUIZ          MEMBRE
LNH
  
NFL
  
MLB
NBA
FINAL
9
31
    
photo

MON SUPER-HÉROS À MOI, C'EST DEREK AUCOIN!

Une amie m'a poussé à utiliser ma plume pour m'exprimer (au sujet de Derek) puisque c'est ma force à MOI, donc j'ai suivi son judicieux conseil. Lorsque je m'expose en public face à des gens que j'aime, j'me dis "fuck le papier, lorsque je fais un monologue aux gens que j'aime, je n'ai pas besoin de papier". Mais dans ce cas précis, le papier est inévitable. Souhaitons que vous sentiez toute l'émotion que j'y ai mise en le calligraphiant.

Je commence par où? Honnêtement, ma tête a cogité toute la nuit à la suite d'une soirée excessivement touchante. Oui, touchante. Touchante puisqu'un homme admirable s'est vu recevoir une médaille que seuls les super-héros sont en mesure d'ajouter à leur palmarès. Derek Aucoin a reçu la Médaille de l'Assemblée nationale du Québec, soit un honneur remis à des personnalités québécoises qui méritent la reconnaissance des députés de l'Assemblée et de la population du Québec. Encore mieux qu'un Cy Young, comme l'a précisé Derek, puisque cette médaille reconnaît les actes grandioses et humains d'un individu.

Puis, lors de la remise de cette médaille, je n'ai pas pu être présent pour l'enlacer dans mes bras. Le prendre. Lui dire, Derek, je t'aime, mon ami. Je n'ai même pas pu lui passer un coup de fil pour l'encenser et lui dire d'arrêter d'être aussi humble. Derek, t'es un GRAND. Point. Depuis plusieurs mois, mon envie de jacasser avec lui, comme dans l'temps, n'a jamais été aussi puissante. J'ai besoin de ses judicieux conseils, de son amour inconditionnel, puisqu'il demeure l'un des humains les plus cruciaux de ma vie. Nos sept-huit appels par jour me manquent encore plus que sa balle à 98 MPH.

image

Le numéro 66, qu'il a choisi grâce à son amour pour le Magnifique, connaît une carrière encore plus magnifique que les mains magiques du grand Mario. Cette carrière qu'est la vie. Derek a compris de quelle façon notre passage sur cette sphère devait se traverser. Il véhicule un message, des valeurs, de la bonté, de la générosité et de l'amour à profusion. Son leitmotiv dans la vie est pourtant très simple : «Vivre, c'est donner, et quand tu donnes, tu reçois!», tiré du texte de mon ami Benoît Rioux.

Petite parenthèse, si vous me le permettez. Un mentor m'a déjà suggéré de payer un café (lorsque je me ramasse au service à l'auto au Tim Hortons) à celui derrière moi puisque ça donnait du gaz. Lorsque j'accomplis ce conseil, la personne en question est sans aucun doute heureuse de recevoir, ce qui me rend rayonnant et qui me permet de recevoir en retour quelque part à la suite de cette donation.

De retour à Derek...

Cet homme, mon modèle, mon capitaine et mon ami combat avec beaucoup de panache une tumeur au cerveau... D'ailleurs, lorsqu'il m'a appelé afin de m'annoncer cette nouvelle à l'été de 2019, j'étais dévasté. Aucun mot. Les yeux dans l'eau. Au lieu d'être le chum qui le soutenait, le guidait et lui envoyait une tonne d'encouragements et d'ondes positives, c'est plutôt lui qui a dû me ramasser à la petite cuillère et me marteler que Saint-André était bon pour lui.



Je veux remercier SINCÈREMENT Isabelle, sa conjointe, Dawson, son fiston aussi exceptionnel que ses parents, Joël Bouchard et Michel Therrien, qui ont su l'accompagner dans les moments les plus ardus de ce chapitre. Moi, pendant ce temps-là, je me renfermais sur moi-même, laissant tomber (sans nécessairement le vouloir) des soldats IMPORTANTS faisant partie de mon unité, de ma brigade. Ma deuxième "famille", quoi. Je n'ai pas respecté certaines de mes valeurs en m'enfuyant ainsi et en commettant certains gestes bizarres, souvent causés par le manque de savoir-faire lorsque l'anxiété monte de deux ou trois crans.

Peu importe, la maladie a le dos large et c'est à moi seul de prendre le blâme afin d'obtenir un pardon. Je suis incapable de bien vivre en ce moment puisque ça me hante intérieurement depuis trop longtemps. Avec "D", on a développé 2 Balles, 2 Prises... on a poussé ensemble pour notre sport, le baseball... on a réalisé plusieurs chroniques à la radio et plusieurs podcasts... on a partagé des soupers... on a offert une clinique privée à l'un de mes lanceurs... on s'est échangé des services... il m'a d'ailleurs rendu tout un hommage lors de La Fête du baseball... Mais par-dessus tout, on s'aimait d'un amour sincère. Ça, je le sais du plus profond de mon coeur.

image

Derek, je t'aime d'un amour inconditionnel. J'espère que tu réussiras à pardonner mes pêchés parce que moi, tranquillement, je suis en train de me pardonner et renouer avec NOTRE sport, le baseball. Les regrets doivent se tenir loin, mais si l'on me demandait quels sont les miens... disons que j'en ai 3-4 depuis septembre 2019, dont la "perte", causée par ma distanciation, de l'un des êtres les plus chers de ma vie. De plus, j'ai longtemps considéré que la vente de PassionMLB était un échec et un non-sens, mais ma bibitte a causé beaucoup de dommage collatéral.

Je suis sur le chemin du pardon et je me confesse sans arrêt en priant ton ami André...

Avec tout mon amour, Derek. Signé, ton ami JD.
JEFF DROUIN
16 DÉCEMBRE 2020  (15H55)
marqueur.com
Vous ne connaissez pas encore Marqueur.com ? Ce site offre depuis 2002 des outils pour la gestion de vos ligues et de vos pools, des statistiques complètes sur les sports professionnels, des jeux et bien plus... et vous savez quoi, tout est 100% gratuit!
En vedette