VIDÉOS        QUIZ       
VIDÉOS        QUIZ          MEMBRE
LNH
  
NFL
  
MLB
NBA
FINAL
9
31
    
photo

MONTRÉAL DEMEURE LE SEUL PLAN DE STUART STERNBERG

Le retour du baseball à Montréal s'en vient. Même si des gens me martèlent que ça ne se fera pas, je persiste et je signe : mon flair m'indique qu'une équipe reviendra respirer dans la Métropole québécoise en 2022 ou 2023. C'est ma prédiction depuis la longue balle que nous a catapultée Vladdy Junior lors de la joute préparatoire contre les Cards de Saint-Louis en mars 2018.

C'est également cette journée-là qu'il a indiqué aux journalistes que le souvenir le plus mémorable de son enfance à Montréal était la machine à crème glacée traînant à l'intérieur du vestiaire des Expos. Le paternel était à cette époque, le Dieu de Montréal. Le Dieu du Stade olympique et fort probablement l'athlète le plus adulé au Québec entre 1998 et 2002, lors de ses meilleures campagnes au sein de Nos Amours. Qui ne se souvient pas de son élan gracieux? Une balle qu'un artilleur "échappait"... Aucun problème, le numéro 27 allait la chercher pour la catapulter en orbite. Ah, ce Vladdy...

Revenons à nos moutons. Le propriétaire des Rays de Tampa Bay, Stuart Sternberg, est fier du parcours de son groupe, qui a lutté contre les Dodgers de Los Angeles pour la Série mondiale. Même s'ils sont inclinés au final, Sternberg est émotif lorsqu'il jacasse du parcours improbable des siens. Certes, il est toujours piqué par ce revers en six rencontres, mais il garde tout de même un bon goût en bouche.



En quelque sorte, il trace une ligne sur le calendrier et la valse automnale de 2020 afin de se concentrer sur les objectifs fixés en 2021. Il a également précisé que la rumeur, farfelue pour certains, de garde partagée entre Tampa et Montréal était la seule option plausible. Afin de ne pas vendre sa concession, ce partage demeure la seule option accessible pour le proprio. Le discours de Sternberg évoque l'année 2028 (année limite), ce qui est loin pour un homme qui cherche constamment des solutions à sa précocité financière.



L'objectif principal de l'homme d'affaires demeure sa vision vers Montréal et le partage de son bébé entre Tampa et cette grande ville du Québec. Le bonhomme a même stipulé que son organisation et le groupe guidé par Stephen Bronfman avaient réalisé d'énormes progrès lors des derniers mois. Oui, même pendant la pandémie. La relation avec Bronfman est réellement aux beaux fixes : «Je n’ai pas été seulement encouragé, mais très satisfait de la façon dont les choses progressent dans ce dossier!»

Je le répète une énième fois, Montréal demeure le seul plan de Sternberg et si ça ne fonctionne pas, il réfléchira alors à un plan B. Ça sonne comme un gars très en confiance, vous ne trouvez pas?
JEFF DROUIN
8 DÉCEMBRE 2020  (19H30)
marqueur.com
Vous ne connaissez pas encore Marqueur.com ? Ce site offre depuis 2002 des outils pour la gestion de vos ligues et de vos pools, des statistiques complètes sur les sports professionnels, des jeux et bien plus... et vous savez quoi, tout est 100% gratuit!
En vedette