NotreBaseball
photo

A.J. Hinch rompt le silence avec une première interview depuis son licenciement des Astros

Mathieu Charbonneau   ·   7 février 2020
L'ancien gérant des Astros A.J. Hinch a reconnu jeudi que le système de vol de signaux électroniques mis en place par son équipe lors de sa course vers le titre des Séries mondiales de 2017 ouvrait la porte à des questions de légitimité de son championnat.

Hinch, qui a été licencié à la mi-janvier après que la MLB l'ait suspendu pour un an, a rompu le silence sur la question dans une interview qui sera diffusée ce vendredi sur MLB Network à 17h00.



«Je pense que tout le monde devra tirer ses propres conclusions.» - A.J. Hinch

L'ex-gérant espère qu'avec le temps, les gens tireront leur propres conclusions et verront comment cette équipe, et surtout les joueurs, avaient du talent et que leur championnat était mérité. Selon lui, les Astros possédaient les meilleurs joueurs de l'ensemble du baseball réunis dans la même équipe.

«Malheureusement, nous avons ouvert cette porte en tant que groupe et cette question pourrait ne jamais trouver de réponse. Nous ne le saurons peut-être jamais (si le titre des Séries mondiales est entaché). Nous allons devoir vivre avec et aller de l'avant, mais malheureusement, personne ne peut vraiment répondre à cette question. Je ne peux pas identifier quels avantages ou ce qui s'est passé ou ce qui se serait passé exactement autrement si nous le l'avions pas fait, mais nous l'avons fait.» - A.J. Hinch

L'enquête de la ligue a révélé que Hinch avait trouvé la tactique de vol de signes «mauvaise et distrayante» et avait brisé un moniteur qui était utilisé pour mettre en oeuvre le stratagème à deux reprises, selon Chandler Rome du Houston Chronicle.

Le directeur général de l'époque, Jeff Luhnow, a également été suspendu et licencié pour sa part dans le scandale. De plus, Houston a été condamné à payer une amende de 5 millions de dollars et a perdu ses choix de première et de deuxième ronde lors des deux prochains repêchages.

Cependant, les joueurs n'ont pas été punis en échange d'avoir partagé des témoignages véridiques avec les enquêteurs.

«Nous avons le droit de punir les joueurs en ce moment. Je suis absolument convaincu de ce fait. Nous avons décidé dans l'enquête de Houston que pour que nous obtenions les faits dont nous avions besoin, quelqu'un devait bénéficier de l'immunité.» - Rob Manfred

Via Houston Chronicle
SONDAGE
Baseball - MLB - Expos Croyez-vous que Larry Walker méritait sa place à Cooperstown ?
   Oui
   Non
MENEURS DE LA MLB
CIRCUITS PJ CC
PETER ALONSO 161 53
EUGENIO SUAREZ 159 49
CODY BELLINGER 156 47
JORGE SOLER 162 46
MIKE TROUT 134 45
CHRISTIAN YELICH 130 44
NOLAN ARENADO 155 41
NELSON CRUZ 120 41
RONALD ACUNA 156 41
ALEX BREGMAN 156 41
CLASSEMENT COMPLET  
COUPS SURS PJ CS
WHIT MERRIFIELD 162 206
RAFAEL DEVERS 156 201
DJ. LEMAHIEU 145 197
XANDER BOGAERTS 155 190
OZHAINO ALBIES 160 189
KETEL MARTE 144 187
MARCUS SEMIEN 162 187
JORGE POLANCO 153 186
NOLAN ARENADO 155 185
CHARLIE BLACKMON 140 182
CLASSEMENT COMPLET  
POINTS PRODUITS PJ PP
ANTHONY RENDON 146 126
JOSE ABREU 159 123
FREDDIE FREEMAN 158 121
PETER ALONSO 161 120
NOLAN ARENADO 155 118
EDUARDO ESCOBAR 158 118
XANDER BOGAERTS 155 117
JORGE SOLER 162 117
JOSH BELL 143 116
CODY BELLINGER 156 115
CLASSEMENT COMPLET  
VICTOIRES PJ V
JUSTIN VERLANDER 34 21
GERRIT COLE 33 20
EDUARDO RODRIGUEZ 34 19
DOMINGO GERMAN 27 18
STEPHEN STRASBURG 34 18
ZACK GREINKE 36 18
MAX FRIED 40 17
CLAYTON KERSHAW 29 16
DAKOTA HUDSON 33 16
CHARLIE MORTON 33 16
CLASSEMENT COMPLET  
SAUVETAGES PJ SV
KIRBY YATES 60 41
ROBERTO OSUNA 66 38
JOSH HADER 61 37
AROLDIS CHAPMAN 60 37
WILL SMITH 63 34
BRAD HAND 60 34
RAISEL IGLESIAS 68 33
KENLEY JANSEN 62 33
ALEX COLOME 62 30
IAN KENNEDY 63 30
CLASSEMENT COMPLET  
RETRAITS AU BÂTON PJ K
GERRIT COLE 33 326
JUSTIN VERLANDER 34 300
SHANE BIEBER 34 259
JACOB DEGROM 33 255
TREVOR BAUER 34 253
STEPHEN STRASBURG 34 251
LANCE LYNN 33 246
MAX SCHERZER 29 243
CHARLIE MORTON 33 240
MATT BOYD 32 238
CLASSEMENT COMPLET  

NotreBaseball.com
Copyright ©2020
Tous droits réservés.
Termes et conditions
Politique de confidentialité