Notre Baseball
ACCUEIL         VIDÉOS        
ACCUEIL             VIDÉOS            
photo

Il ne manque qu'une bague pour satisfaire complètement Russell Martin

24 mai 2019
Russell Martin en est à sa 14e saison dans la MLB. On peut dire qu'il a vécu de nombreux beaux moments, mais, selon ses dires, il ne lui manque qu'une bague de la Série Mondiale afin de pouvoir boucler la boucle.



Cette saison, Martin a raison de croire que son rêve pourrait finalement se réaliser. Les Dodgers représentent une excellente formation qui aspire aux grand honneurs. Ce n'est pas pour rien que l'équipe a une fiche de 33-18 depuis le début de la saison et est confortablement installée au premier rang section Ouest de la Ligue nationale.

«Ça fait six saisons de suite qu’ils participent aux séries et ils se sont rendus jusqu’à la Série mondiale au cours des deux dernières années, a raconté Martin, lors d’une généreuse entrevue accordée au Journal de Montréal. Depuis le début de la saison, je vois qu’ils sont affamés, qu’ils veulent remporter une bague de la Série mondiale, tout comme moi. C’est ma 14e saison et je n’ai toujours pas de conquête à ma fiche.» -Russell Martin

Chose certaine, la fenêtre d'opportunités du vétéran de 36 ans commence à se fermer. Il n'exclut pas le fait que la présente saison puisse être sa dernière. Le Québécois évolue à la position la plus demandante dans le baseball, soit la position de receveur. Il est normal que les années de service rentre dans le corps et fassent diminuer son efficacité, surtout au bâton, car, défensivement, il est toujours aussi habile à diriger les lanceurs.

Celui qui a 1628 parties au compteur joue un nouveau rôle cette saison, soit celui de mentor. Il a été acquis par les Dodgers afin de seconder le jeune Austin Barnes, qui n’avait qu’une soixantaine de départs derrière la cravate dans les majeures.

«Lors de mon premier séjour avec les Dodgers, j’étais derrière le marbre tous les jours, a expliqué Martin. Cette fois, mon rôle est différent alors que je partage le boulot avec Barnes. Ça fait mon affaire parce que mon corps demeure frais. Mon niveau d’énergie est plus élevé lorsque je me présente au stade. Je ne me suis jamais senti aussi bien.»-Russell Martin

Martin dit prendre cette situation positivement et avec sagesse. Il fait, comme toujours, passer l'équipe en premier et aide, comme il le peut, ses coéquipiers. Le vétéran a également de très bons mots pour le jeune receveur qui poussera vraisemblablement Martin à la retraite d'ici peu.

«Austin est un bon receveur et il est capable de produire dans les situations de pression, a indiqué Martin. Son attitude me fait penser un peu à la mienne, car il veut toujours gagner. Il n’a pas un gros gabarit, mais il a le cur gros comme le vestiaire.» -Russell Martin

Les carrières dans le sport professionnel ne sont pas éternelles et Martin le sait. Il aimerait vraiment que cette saison soit la bonne pour lui afin de, finalement, boucler la boucle.
marqueur.com
Vous ne connaissez pas encore Marqueur.com ? Ce site offre depuis 2002 des outils pour la gestion de vos ligues et de vos pools, des statistiques complètes sur les sports professionnels, des jeux et bien plus... et vous savez quoi, tout est 100% gratuit!
En vedette
nimportequoi
photo
Cole Caufield marque en fusillade!
photo
Les premiers coups de patin de Caufield avec le CH
photo
Vidéo: Une baleine lui saute en plein visage!!
photo
Comment impressionner une femme 🤔
photo
Ce gars mène une vie de rêve 😍😍
photo
Comment faire enrager son père 😂🤣
habsetlnh
photo
Ces deux espoirs du Tricolore en mettent plein la vue!
photo
Le nouveau capitaine du Storm de Guelph est un membre du Canadien de Montréal
photo
Cole Caufield avec le Canadien dès la saison prochaine?
photo
Des matchs simulés des espoirs du Canadien sur le RDS.ca
photo
Un des meilleurs gardiens québécois de l'histoire prend sa retraite
photo
Montréal et Pittsburgh sur la liste de Corey Perry