Notre Baseball
ACCUEIL         VIDÉOS        
ACCUEIL             VIDÉOS            
photo

Un stade de baseball pour les 100 prochaines années

4 octobre 2019
C'est jeudi soir que le président exécutif de Claridge, Stephen Bronfman, présentait son projet de stade dans le secteur Bridge-Wellington devant l’Office de consultation publique de Montréal.

« Nous sommes des gens passionnés, des sportifs, des cosmopolitains, a-t-il dit des Montréalais, rappelant que leur histoire d’amour avec le baseball professionnel remonte à l’époque des Royaux de Montréal et de Jackie Robinson. On profite de la vie, on rit et nous sommes des gens fiers. Moi-même, je suis comme ça : je suis passionné, j’adore notre ville, j’adore le sport, j’adore notre vie. » - Stephen Bronfman

Ce futur stade en sera un vert. Nous n'y retrouverons pas beaucoup de stationnements, ce qui veut dire que le groupe va privilégier les transports en commun, tel le R. E. M., les vélos et les déplacements à pied, afin d'accueillir les gens. Quand le commissaire présent à la présentation a fait remarquer à Bronfman qu'aucune station de Métro ne déversait ce secteur, le président de Claridge lui a rappelé que les Alouettes sont également mal desservis par ce service et qu'ils ont trouvé un moyen, avec leur association avec la STM, de mener leurs partisans vers le stade Percival-Molson.

Le stade en tant que tel, à l'image des moyens pour s'y rendre, sera lui aussi très vert. Bronfman désire utiliser toutes les technologies disponibles afin d'y parvenir. Par exemple, l'eau de pluie et de la fonte des neiges sera utilisée pour arroser le terrain, pour les aménagements paysagers et pour faire fonctionner les toilettes. Le stade sera chauffé par géothermie, les déchets traités, le composte sera présent et la nourriture non utilisée sera envoyée dans des banques alimentaires.

Ce stade de 32000 à 34000 sièges, qui en sera un communautaire, sera le centre d'un quartier vert de 2.3 kilomètres. Bronfman espère que ce stade perdurera pour les 100 prochaines années. La communauté pourrait en profiter pour abriter une glace Bleu-Blanc-Bouge du Canadien, pour accueillir des artisans comme les forgerons des Forges de Montréal, des souffleurs de verre, ainsi que des programmes sport-études en baseball. Bronfman a même évoqué la possibilité d'accueillir des matchs de la Coupe du monde de soccer de 2026, une Classique hivernale de la LNH, ou des événements de surf des neiges et ski acrobatique.

Cette audience était une étape très importante pour la suite des choses. La réponse de la Ville, qui viendra suite au dépôt du rapport de l'Office en 2020, dira si oui ou non Bronfman ira de l'avant avec l'achat du terrain appartenant à la Société immobilière du Canada dans ce secteur.

Bronfman devra également attendre l'accord du maire de St. Petersburg, Rick Kriseman, qui est contre le projet d'équipe partagée de Stuart Sterberg. Le maire désire que l'équipe termine son bail qui stipule que la totalité des matchs doit y être joués. Ce bail vient à échéance en 2027. Sans cet accord, Bronfman et Stenberg ne peuvent commencer à mettre sur pied leur projet afin de la présenter à la MLB.

Via La Presse

NotreBaseball.com
Copyright ©2019
Tous droits réservés.
Termes et conditions
Politique de confidentialité